fbpx

Comment savoir si je suis Haut Potentiel, Zèbre, Surdoué ?

Haut Potentiel, Zèbre, Surdoué, HPI/HPE, Indigo, Arc en Ciel, Surefficient…..les termes fleurissent pour décrire une population dont on s’accorde globalement à dire qu’elle a le cerveau en effervescence quasi permanente et la sensibilité à fleur de peau.

coach zèbre indépendant multipotentiel business intuitif rentable liberté infopreneur naturopathie

Hypersensible, solitaire, complexe, trop ceci, trop cela… tu as lu différentes listes de traits de caractères et de comportements et tu te demandes peut être si tu ne serais pas concerné par l'une des ces "étiquettes".

Alors tu te demandes peut être : quelle différence entre ces termes ? Comment s’identifier avec certitude dans cette jungle ?! Le test de QI est il un passage obligé ?

Voici quelques éléments de réponse pour t'accompagner dans ta quête !

Haut Potentiel, Zèbre, Surdoué, Indigo... quelles différences ?

Surdoué est l’ancien terme pour Haut Potentiel. Avec le changement de nom, la notion d’intelligence supérieure disparaît en filigrane... pour laisser émerger un forme de latence. "Officiellement" pour être reconnu HP, il faut avoir plus de 130 de QI (125 dans certains pays).

On parle aussi de Haut Potentiel Intellectuel (HPI).

HPE est le sigle de Haut Potentiel Emotionnel. Ce terme n’est aujourd’hui pas une réalité définie. Il correspondrait pour certains à l’hypersensibilité émotionnelle. Le concept est pour moi trop vague pour que je m’y attarde ici.

IndigoArc-en-Ciel sont des termes issus de la spiritualité new-age, je ne m’y attarderais pas non plus, laissant chacun libre de ses croyances en la matière (du moment qu’elles sont aidantes !)

Zèbre est le surnom donné par la psychologue clinicienne Jeanne Siaud Facchin aux individus qu’elle a identifié au cours de sa carrière comme présentant un certain nombre de caractéristiques psychologiques communes. Ceux qui se reconnaissent dans cette population sont loin d’avoir tous passé un test de QI, et se dénomment tout naturellement Zèbre.

D’autres psychologues cliniciens et thérapeutes de terrain ont également reconnus ces caractéristiques psychologiques chez une partie de leurs consultants. Monique de Kermadec les appelle "surdoués", Christel Petitcollin "surefficients mentaux", d’autre "effervescents"…tous ces termes recouvrent plus ou moins la même réalité : des personnes souvent jugés « trop », trop sensibles, trop intenses, trop émotives.... Pour ce site, je retiens par « convention » le terme de Zèbre, désormais entré dans le dictionnaire (Edition 2021 du Larousse).

Mais alors que les personnes qui se retrouvent dans le descriptif psychologique semblent de plus en plus nombreuses, comment savoir si l’on appartient à telle ou telle catégorie d’individus ? Et surtout, pourquoi ?

Evaluation officielle du Haut Potentiel : le test de QI 

Aujourd'hui, il est scientifiquement prouvé que le Haut Potentiel correspond à une réalité neuro-biologique.

Toutefois, le seul critère un peu objectif dont on dispose pour évaluer l’intelligence d’une personne est le test de QI. Les plus couramment utilisés comportent des évaluations de langage, de logique, de raisonnement, de mémorisation et de visualisation.

Une personne sera étiquetée à Haut Potentiel si elle obtient un score supérieur à 130. Compte tenu de la nature statistique de ce test, seuls 2,2% des personnes d’un même âge y parviennent.

Toutefois, un QI supérieur à 130 n’est pas significatif en soi parce qu’une personne à Haut Potentiel peut obtenir un score inférieur en raison du stress ou de la pression qu’elle subit du fait même de se savoir évaluée… alors qu’une personne qui aura particulièrement travaillé ce test ou développé les qualités évaluées pourra obtenir un score très élevé.

Si l'on ne considère pas que le test de QI est obsolète, il est quoiqu'il en soit indispensable qu'il soit corroboré par un examen psychologique de la personne testée.

Parce qu'en pratique, être Zèbre / Haut Potentiel,

c'est avant tout une qualité - plus qu'une quantité - d'intelligence

qui est différente, 

ni mieux ni moins bien... juste différente.


Je suis (peut être) "Zèbre / Haut Potentiel" et après ?!

Quoiqu’il en soit, une fois la suspicion installée, la détection confirmée ou non, les causes qui auront poussées à s’interroger initialement n’auront pas disparu.

Parce que lorsque l’on se sent différent, on se sent souvent aussi incompris.

Ce sentiment cause parfois un grand manque de confiance et d’estime de soi, au détriment de l’épanouissement personnel et professionnel.

L’essentiel sera alors le travail d’acceptation de sa « différence », quelle qu’elle soit, pour progressivement apprendre à se connaître et mieux se comprendre soi-même, pour enfin commencer à s’accepter tel que l’on est. 

Viendra alors le temps de poser des actions. Mais pas en tout sens comme peut parfois nous y inciter ce mental qui tourne à plein régime...non des actions dirigées, pour canaliser cette puissante énergie intellectuelle et sensitive.

Alors il sera possible de vivre une vie réellement épanouissante où ta différence sera ta plus belle et plus grande force !

Besoin d'aide pour avancer sur ce chemin ? Réserve ta séance Eclairage offerte pour faire le point et avoir plus de clarté sur la direction pour toi dès maintenant.

zèbre bien vivre son haut potentiel

VOTRE CADEAU 

Les 5 clés pour apprivoiser ses rayures et bien vivre son Haut Potentiel

Subtil mélange de neurosciences, intelligence émotionnelle, psychologie active, spiritualité & coaching, découvrez les meilleurs conseils que je partage avec mes clients ...

... pour plus de fluidité dans votre vie & au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *